In the spotlight

Assemblée de l’Eurométropole : bilan 2022 & perspectives

L’Assemblée de l’Eurométropole s’est réunie le 5 décembre à Lille sous la houlette de la nouvelle Présidente Martine Aubry, Vice-présidente de la Métropole Européenne de Lille et Maire de Lille. Un bilan d’action de l’année 2022 a été présenté et le programme d’activité 2023 a été discuté autour des thématiques du Mémorandum commun aux trois GECT (Eurométropole, GECT West Vlaanderen-Flandre-Dunkerque-Côte d’Opale et GECT Parc naturel Plaine Scarpe-Escaut). 

L’Agence s’implique directement dans la culture, les relations transfrontalières de proximité, l’Espace citoyen de l’Europe, les médias sans frontières, le développement du Parc Bleu (qualité et quantité d’eau, biodiversité, biomimétisme). Elle soutiendra particulièrement la mobilité transfrontalière (vélo et transports publics), le développement économique (plateforme socio-économique, plan d’action Emploi/formation franco-belge piloté par le SGAR), les projets numériques soutenant le développement global du territoire.

Retrouvez ici le bilan 2022

Pour chaque thématique, un élu référent s’est proposé au sein de l’Assemblée : 

  • Martine Aubry (représentante MEL): Culture durable
  • Hélène Moeneclaey (représentante MEL): Relations de proximité et FORUM
  • Jean de Bethune (représentant Province de Flandre Occidentale): Développement économique, emploi-formation, plateforme socio-économique et suivi du Mémorandum (y compris relations, rencontres avec les GECT)
  • Rudy Demotte (représentant Fédération Wallonie Bruxelles) : projets numériques
  • Stefaan De Clerck (représentant Etat Belge): observation de la biodiversité, mobilité douce, Parc Bleu
  • Grégory Tempremant (représentant Région Hauts de France): transports publics
  • Sylvie Labadens (représentante Département du Nord) : Media Sans frontières ; éducation et enseignement supérieur ; apprentissage des langues

Elena Borghetti, représentant l’autorité de gestion du programme Interreg VI, a exposé la stratégie adoptée, les priorités, les spécifiés, les budgets par thèmes et les liens possibles avec les projets d’actions issus du Mémorandum. Interreg VI fera en sorte de développer un observatoire transfrontalier sur divers sujets utiles aux bassins de vie transfrontaliers (observation, analyse et prospective). Les projets et portefeuilles de projets sont à déposer auprès du programme au plus tard le 15 février 2023 à 12h. Les micro-projets seront possibles quant à eux à partir de 2024.

En savoir plus sur www.interreg-fwvl.eu

Notez dès à présent les 19, 20 et 21 mai 2023 pour l’Eurométropole en fête !

Ce site utilise des cookies pour faciliter votre expérience de navigation. cookies.

;